Les États-Unis et le Brésil démantèle des sites torrent et un service IPTV

Les États-Unis et le Brésil ont fait équipe pour démanteler de nombreux sites web et applications qui vendaient des versions piratées de films et d’émissions de télévision américains.

Dans un effort commun baptisé « Opération 404 », des mandats de saisie ont été exécutés contre trois noms de domaine de sites web commerciaux impliqués dans la reproduction et la distribution illégales d’œuvres protégées par le droit d’auteur.

L’opération fédérale visait les services en ligne qui fournissaient des copies illégales d’émissions de télévision et de films appartenant à des détenteurs de droits américains à des publics au Brésil et ailleurs.

Selon la déclaration sous serment à l’appui des mandats, chacun des trois domaines – megatorrentshd.biz, comandotorrentshd.tv et bludv.tv – offrait « un accès gratuit à des contenus protégés par des droits d’auteur aux visiteurs de sites web du monde entier, y compris des longs métrages et des émissions de télévision sortis ou en préparation ».

Megatorrentshd.biz présentait environ 335 séries télévisées différentes et environ 84 pages de navigation, avec une vingtaine de titres de films par page.

Alors que Comandotorrentshd.tv présentait des films et des émissions de télévision, avec environ 10 titres par page, répartis sur environ 124 pages de navigation, Bludv.tv offrait aux utilisateurs un choix d’environ 9 500 titres de divertissement différents.

L’opération 404 a été coordonnée avec le Secrétariat des opérations intégrées du Brésil (SEOPI) au sein du ministère de la justice et de la sécurité publique du Brésil (MoJPS).

« En saisissant ces noms de domaine, les forces de l’ordre ont perturbé la reproduction et la distribution illégales de milliers d’émissions de télévision et de films piratés, tout en privant de leurs bénéfices les acteurs illégaux prêts à exploiter le travail d’autrui pour leur profit personnel », a déclaré le procureur général adjoint par intérim Brian Rabbitt, de la division pénale du ministère de la justice.

« Le ministère de la justice, en collaboration avec nos partenaires internationaux chargés de l’application de la loi, continuera à prendre des mesures pour identifier, saisir et désactiver ces sites partout où ils existent dans le monde ».

Le gouvernement fédéral a maintenant la garde des domaines. Les utilisateurs qui tentent d’accéder aux sites saisis seront désormais face à une bannière de saisie et à un avis les informant que la violation délibérée des droits d’auteur est un crime fédéral.

« Le streaming illégal n’est pas un crime sans victime », a déclaré Derek Benner, directeur exécutif associé pour les enquêtes de la sécurité intérieure (HSI) de l’Agence américaine de l’immigration et des douanes. « Elle nuit aux créateurs de contenu des émissions que vous connaissez et aimez, et alimente une entreprise criminelle dont les profits soutiennent les activités du crime organisé ».

Jocelyn

"Fondateur du site box-android-tv.fr, je suis passionné par le cinéma et les nouvelles technologies. J'ai débuté ce blog en 2017 afin de partager mes passions et mes connaissances. J’espère, à travers mon blog, vous apporter un peu de ma culture tech et vous aider à mieux appréhender ces petits boîtiers formidables que sont les box android."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.
Les commentaires sont publiés après modération.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.