[Test et Avis] Xiaomi Mi BOX 3 avec support 4K

Le géant Xiaomi (prononcez CI-YA-OU-MI), qui vend depuis de nombreuses années des produits sur le territoire chinois, a lancé son premier produit sur le marché américain: ​​la Xiaomi Mi Box 3. Pourquoi un boîtier Android TV et non un de leurs smartphones réputés? Simplement parce que le marché des smartphones aux États-Unis est plutôt saturé pour le moment, alors que le marché des boîtiers TV multimédias est en plein essor. En outre, le marché américain des mobile présente de nombreuses réglementations qui compliquent la pénétration de marché pour les fabricants étrangers. Un lecteur multimédia permet donc à Xiaomi d’établir une image de marque avant de lancer ses produits phares sur le marché des États-Unis.

 

Déballage

Sur le papier, la Mi Box est impressionnante: c’est minuscule! À moins de 4 x 4 x 1 pouces, ce petit morceau de plastique s’adapte à pratiquement n’importe où dans ou autour de votre télévision. Pour donner une meilleure idée de sa taille, j’ai inclus quelques objets communs dans l’image.

Avec Android 6.0 prêt à l’emploi, il promet non seulement un accès à la vaste gamme d’applications du PlayStore, mais également une puissance de traitement suffisante pour la vidéo 4K / 60p, HDR, Dolby Digital Plus et DTS. Notez que DTS-HD / MA et Dolby TrueHD sont manquants; nous en reparlerons plus tard). La liste des spécifications est complétée par 2 Go de RAM, 8 Go de stockage flash, Wi-Fi 802.11a / b / c / n / ac, Bluetooth 4.0, HDMI 2.0 et USB 2.0. La télécommande fournie est assez petite et n’a que 11 fonctions (alimentation, quatre directions, sélection, retour, accueil, recherche micro / voix, volume + et volume – ).

Dès le départ, il manque quelques éléments clés dans la liste des spécifications et des fonctionnalités, à savoir:

1) Il n’y a pas de connectivité Ethernet câblée. Bien sûr, vous pouvez brancher un adaptateur USB-Ethernet, mais vous utilisez alors le seul port USB du périphérique, ce qui signifie aucune extension de stockage.

2) Seulement 8 Go de stockage sont inclus. Bien sûr, avec Android 6.0 et les versions ultérieures, vous pouvez brancher un stockage USB externe et l’ajouter virtuellement au stockage système, ce qui est bien, mais USB 2.0 pour le stockage externe? De nos jours, les clés USB 3.0 de 32 Go sont à 10€. Non seulement personne ne veut de l’USB 2.0, mais pourquoi ne pas en augmenter le prix de 10% environ et inclure au départ une confortable mémoire vive de 32 Go?

3) Les codecs audio peu nombreux. Peut-être est-ce dû aux droits de licence ou aux restrictions matérielles, il s’agit probablement d’une mesure d’économie;

Quoi qu’il en soit, la TV Android Xiaomi Mi Box a encore beaucoup à offrir pour moins de 75€, alors allons-y.

Installation

La configuration initiale était incroyablement simple: installer les piles de la télécommande, connecter le câble HDMI et le cordon d’alimentation. Xiaomi a fourni un ensemble d’instructions de trois images illustrant ces étapes dans la documentation fournie. J’ai trouvé cela assez humoristique.

La Mi Box, une fois allumée, se jumele facilement à la télécommande Bluetooth. Le bluetooth est ici un gros avantage permettant à la zappette de facilement transmettre les commandes à la télé, et ce peu importe sa direction. Le système demande ensuite si j’ai une tablette ou un téléphone Android. Il tente alors d’associer mon téléphone (un Nexus 5X) à la Mi Box en entrant «configurer mon appareil» dans le champ de recherche Google. Le couplage du téléphone a eu besoin de quelques tentatives, mais au troisième essai, cela a fonctionné. J’ai ensuite pu confirmer mon compte Google, et tous mes paramètres Google ont été copiés de mon téléphone vers la Mi Box! Étonnamment, cela semble inclure le mot de passe de mon réseau Wi-Fi, car la Mi Box s’est connecté avec succès et sans jamais me demander le mot de passe.

Ensuite, elle demande à ‘installer l’application Android TV (application de contrôle à distance) sur mon téléphone. Normalement, je n’aime pas utiliser un appareil à écran tactile comme télécommande HDTV, car vous devez regarder l’écran pour voir le bouton sur lequel vous appuyez. Cependant, il est plus facile de saisir des recherches de compte, des informations d’identification et des paramètres, par exemple lors de la configuration de Netflix. Comme avant, le jumelage était automatique, rapide et facile.

Chose rigolote, lors des mises à jours système, une petite vidéo se met en route: Le lapin de Xiaomi qui répare le robot Android.

Xiaomi Mi Box Capture d'écran

La télécommande incluse utilise la connectivité Bluetooth. Cela m’a préoccupé un peu au début, car ma télécommande principale, une Harmony 650, est uniquement infrarouge et je ne voulais pas avoir à utiliser une seconde télécommande. Cependant, j’ai remarqué ce qui semblait être un port de récepteur IR à l’avant. Rien n’indique dans la documentation sur le produit (intégré ou en ligne) que la Mi Box prenne en charge les infrarouges, mais la fenêtre rouge foncé classique y était néanmoins présente.

J’ai lancé le logiciel de la télécommande Harmony sur mon ordinateur portable et le Xiaomi est apparu dans la catégorie «Media Center PC». J’ai saisi «Mi Box» dans la catégorie «modèle» et celui-ci a été ajouté à ma télécommande Harmony 650. La télécommande d’origine Mi Box dispose de 11 fonctions et toutes ont été préchargées dans le profil Harmony. La configuration de l’Harmony a donc été très rapide.

Une fois la configuration initiale terminée, je me suis fixé pour tâche d’installer et de configurer mes applications multimédia personnelles préférées. Cela inclut des choses comme Netflix et Amazon Prime, ainsi que des applications tierces que j’ai obtenues du Play Store. Mon logiciel de lecture multimédia de prédilection est Kodi (anciennement XBMC). J’utilise aussi occasionnellement Plex, surtout quand je ne suis pas chez moi, mais je l’ai installé quand même pour le tester et le comparer à Kodi.

Utilisation

Expérience utilisateur

La navigation du système d’exploitation Android TV sur la Xiaomi Mi Box est très fluide et rapide. Les applications démarrent rapidement tandis que les menus apparaissent et disparaissent sans à-coups. L’expérience globale jusqu’à présent est excellente et sans décalage. Même au sein des applications, la navigation semble plus fluide et plus rapide que mes autres options de lecteur multimédia (smart TV, Xbox One et NanoPC 2011 utilisant Kodi). Kodi est un excellent exemple de cette différence. En effet, avant d’essayer Kodi sur la Mi Box, je ne me rendait pas vraiment compte de la latence sur mon ancien NanoPC. Mais comparé à la Mi Box, la navigation et l’utilisation de Kodi sur ma Kodi Box est un peu plus lente.

La plupart des autres applications que j’ai testées étaient également très agréables à utiliser et à naviguer: Netflix, et WatchESPN fonctionnaient parfaitement. J’ai apprécié un épisode complet de Luke Cage et de Jessica Jones sur Netflix sans aucun problème. En fait, comme avec Kodi, l’utilisation de Netflix sur la Mi Box est réellement meilleure que sur ma Xbox One. La qualité de l’image et du son était comparable entre les trois plates-formes Netflix.

Comptatibilité?

Plex est une application qui semble ne pas bien fonctionner malgré tous mes efforts. Pour les non-initiés, Plex est un système en deux parties: il nécessite que la moitié du serveur s’exécute quelque part sur votre réseau (le mien fonctionne sur mon Synology NAS) avec des applications clientes installées sur divers appareils (tablettes, téléphones, ordinateurs, téléviseurs, consoles de jeu). , lecteurs multimédias, etc.), qui transmettent ensuite le contenu multimédia du serveur au client. Quand cela fonctionne, c’est comme avoir votre propre Netflix personnel, et c’est très cool. Quand ce n’est pas le cas, vous retournez à Kodi. Le client Plex sur la Mi Box ne fonctionne tout simplement pas correctement. Je ne peux pas changer des pistes audio, la vidéo saute et le son retarde de 10 secondes. Pass-through désactivé, le saut de vidéo est toujours présent, mais au moins l’audio a suit le rythme de la vidéo.

Quoi qu’il en soit, la lecture de ma collection de films n’était pas acceptable. Le fait que Plex pose problème (et il ne s’agit pas uniquement de ma Mi Box, j’ai vu de nombreuses plaintes similaires sur plusieurs forums de discussion en ligne) est préoccupant, car la même application Plex fonctionne bien sur d’autres appareils Android TV (par exemple, le Nexus Player, Nvidia Shield et Sony HDTV.) Cela semble donc indiquer un problème avec la Mi Box elle-même. Cela dit, il s’agit de la seule application qui m’ait été problématique jusqu’à présent.

La fonction de recherche vocale est uniquement disponible si vous utilisez la télécommande Bluetooth fournie. Comme je préfère utiliser une harmonie, qui ne dispose pas du micro nécessaire, je n’utilise pas beaucoup la recherche vocale. Cependant, je l’ai essayé et cela fonctionne plutôt bien, comme le dirait toute personne familiarisée avec android et son assistant «OK Google». La recherche vocale est essentiellement (à ma connaissance) identique à celle incluse dans Android Marshmallow sur les appareils mobiles, ce qui est très bon. C’est encore mieux avec Android Nougat et il y a une version d’Android TV à venir pour le Nougat.

Il manque des boutons!

J’ai un dernier reproche à propos de la convivialité: il n’existe pas de commandes de lecture standard (lecture, arrêt, pause, avance rapide, lecture continue, saut) sur la télécommande, ni dans le profil Harmony. Ainsi, chaque fois que vous souhaitez exécuter une fonction de transport standard, il faut utiliser deux (ou trois) boutons: appuyez d’abord sur le bouton de sélection / entrée qui affiche un affichage à l’écran de la chronologie de la vidéo ainsi que des icônes de la fonction de lecture standard. Ensuite, accédez à la fonction souhaitée et sélectionnez-la. C’est ennuyeux et encombrant. La plupart des box android sont dans le même cas. Les lecteurs multimédias doivent avoir des boutons de fonction de transport directs, point final!

Je n’ai ni téléviseur ni moniteur Ultra HD, encore moins un téléviseur HDR. Mon écran de référence est un vieux vidéoprojecteur. Ainsi, alors que je ne pouvais pas observer directement les capacités UHD et HDR de la Mi Box, j’ai été en mesure de confirmer sa capacité à lire facilement des vidéos UHD en téléchargeant la bande-annonce du film Elysium. En utilisant Kodi comme logiciel de lecture, le signal UHD est converti à la baisse en 1080p par mon vidéoprojecteur et est lu de manière fluide et fantastique. Lorsque je répéte ce test sur mon ancien boîtier NanoPC Kodi, la vidéo est lue, mais de nombreuses images sont perdues, buggées ou pixélisées tous les sens.

L’ancien matériel du NanoPC n’est pas en mesure de traiter le matériel vidéo UHD et de conserver la fréquence d’images appropriée. Incidemment, un matériau UHD converti à la baisse en 1080p est presque fabuleux s’il est bien utilisé. L’échantillonnage en chrominance 4: 2: 0 donne un résultat complet en 4: 4: 4 espace de chrominance dans la conversion descendante 1080p. Donc, pour ceux d’entre vous qui ont un œil d’aigle pour la fidélité des couleurs (et un moniteur de haute qualité pour l’afficher), vous devriez essayer.

Conclusions

Il peut sembler que j’ai plus de choses négatives à dire que positives, mais j’aime vraiment utiliser le boitier android TV Xiaomi Mi Box. L’interface utilisateur est fluide et rapide, et la plupart des applications fonctionnent bien. La configuration est facile et, comme il dispose d’un récepteur infrarouge intégré, la Mi Box est parfaitement intégrée à mon système home-cinéma basé sur la télécommande Harmony. Sa petite taille était agréable, mais ce n’était pas vraiment un facteur important pour moi. Mes appareils sont pour la plupart cachés. La question qui se pose à moi est donc de savoir si la Mi Box peut remplacer un ou plusieurs de mes appareils. Je préfère la convivialité générale de la Mi Box à tous mes autres lecteurs multimédias pour le moment. En fait, je préfère la Mi Box lorsque j’utilise Kodi. L’expérience utilisateur de la Mi Box est plus simple et plus fluide, même par rapport au géant qu’est la Xbox One (bien que ce soit probablement davantage à cause de l’interface utilisateur extrêmement chargée de la Xbox One). Presque au niveau des Beelink, cette box un choix idéal pour la plupart des utilisateurs!

Notez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.